dimanche 21 mai 2017

Point sur le jardin

L'an passé a été une année "off" pour le jardin. Mais me revoilà active, au jardin. Avec tout le laisser-aller d'une année, forcément, c'est un peu la friche, mais je pare au plus urgent, à savoir produire pour avoir de bons produits dans l'assiette.
Petit compte-rendu en photos.

Pieds de tomates, tous obtenus à partir de semis maison. Ce sont les 5 premiers pieds que j'ai planté cette année. Entre, j'ai semé des tournesols. Si ils ne se font pas manger par les oiseaux, peut-être auront-nous, d'ici quelques mois, de belles touches de jaune au milieu des tomates.

lundi 8 mai 2017

Nos pious-pious ont 5 semaines, déjà!

Ça fait un petit bout de temps que je ne vous ai pas donné de nouvelles des pious-pious. Toute la tribu se porte bien. Les petits grandissent à une vitesse folle, et mangent de plus en plus. Pour deux d'entre-eux, je suis déjà sûre et certaine que ce sont des cocos, car ils se bagarrent régulièrement, les ergots fantômes en avant (ils ont aussi la crête plus développée, et rouge, et l'un d'entre eux a aussi des petits barbillons) . Pour les 4 autres, je croise fort les doigts pour que ce soient des cocottes. Pas d'agressivité encore, et ils sont plus craintifs...


Tout le monde se jette sur la gamelle, quand elle est remplie de pâtée aux œufs... Sur l'avant, le poussin le plus agressif, avec la crête bien rouge et les barbillons, et derrière, qui lève la tête, l'autre poussin que je pressens coco.
.

Caliméro, petit poussin noir. J'aime beaucoup son allure. Il a déjà une certaine élégance. J'espère que c'est une cocotte... Qu'en pensez-vous?

lundi 10 avril 2017

Joyeux semainniversaire, les poussins!

Eh voilà, déjà une semaine que nous nous régalons à voir notre petite tribu gigoter en tous sens. Les pious commencent à s'emplumer: les ailes, et maintenant la queue commence à se former. Ils sont très difficiles à photographier car ils crapahutent partout, et dans la jungle de notre jardin, ils trouvent toujours de belles cachettes. J'ai triché un peu, en lançant des graines au sol pour attirer les mamans et leurs petits plus près de l'appareil photo. Et même comme ça, j'ai peu de photos à peu près réussies.

La photo drôle du jour (et presque impossible à prendre, vu la rapidité de leurs mouvements): Caliméro, P'tit Pingouin et P'tit Kiwi qui observent avec attention ce que mange Ginette, leur maman. Ils me font tellement craquer que j'adore cette photo, malgré son manque de netteté.

jeudi 6 avril 2017

Première escapade dans le jardin!

Les 6 poussins qui sont nés les 2 et 3 avril grandissent, chouchoutés par leurs 2 mamans. Notre petite tribu poursuit son petit bonhomme de chemin, tout naturellement. Et pour toutes les personnes qui parlent d'unions contre-nature en parlant des couples de mêmes sexes, que c'est "destructeur" pour les enfants, sachez que chez nous, les poussins ne s'en plaignent pas. Ils sont 2 fois plus sécurisés, 2 fois plus chouchoutés et ont 2 fois plus de bonheur. Ils grandissent et se construisent, découvrent ce qui est bon à manger, comment grattouiller la terre, et courent sans cesse d'une maman à l'autre, pour récupérer ce que chacune d'elle peut leur dénicher de meilleur... 
4 avril: Nous ouvrons les portes du poulailler pour un accès à l'extérieur. Les mamans se sont placées à l'ouverture pour protéger leurs petits.

lundi 3 avril 2017

Premier repas des poussins

Dans le poulailler, ça piaille, ça piaille. Mais je ne vois toujours aucun poussin aller se nourrir (même si la nourriture est près d'eux), et les poules ne bougent pas. Alors, je décide de changer de stratégie. Je prends un peu de nourriture pour poussins "premier âge" dans le creux de main, et la propose aux poules, qui n'attendent pas longtemps avant de picorer en gloussant. Les petits poussins n'ont pas tardé à accourir à l'appel des mamans, se nourrissant par imitation de l'adulte, dans le creux de ma main.
Cependant, le chien jaloux s'est mis à aboyer près de moi pour me demander de jouer, et les poules méfiantes se sont redressées.. Les poussins sont alors rentrés dans leur cachette. Le temps que je rentre pour enfermer le chien et trouver de petits récipients plus adaptés pour le premier repas, je reviens, armée de l'appareil photo:

Le p'tit téméraire, premier à escalader ma main pour se nourrir (photo prise avant que je ne propose un récipient pour se nourrir plus encourageant).

Caliméro, petite boule toute noire...